Bien-être,

Changement d’heure et sommeil

changement-dheure-et-sommeil

Le changement d’heure est souvent synonyme de dérèglement pour l’organisme et principalement pour le sommeil. Une heure de sommeil en plus ou en moins peut paraître anodin et pourtant, ce changement aurait des répercussions sur le sommeil, l’humeur ou encore l’alimentation. Des petits désagréments qui peuvent toutefois être évités grâce à quelques conseils.

Mais pourquoi changer d’heure ?


C’est tout simplement par soucis d’économie d’énergie qu’a lieu le changement d’heure. Il permet de faire coïncider les heures d’activités de la population avec les heures d’ensoleillement pour limiter l’utilisation de l’éclairage artificiel et ainsi faire des économies d’énergie. Cette mesure a été instaurée en France au lendemain du choc pétrolier de 1973/74 et harmonisée au sein de l’Union Européenne depuis 1998.

Conséquences sur notre organisme


Le changement d’heure perturbe le sommeil et peut être facteur de différents troubles. Le sommeil étant perturbé, des troubles de l’endormissement peuvent apparaitre ; avec eux, des troubles de l’attention, de l’humeur et même de l’appétit.

Conseils pour vivre sereinement le changement d’heure


  • Anticipez et préparez-vous la veille. Pour ne pas oublier et vous préparer au changement d’heure vous pouvez modifier l’heure de vos appareils la veille du changement d’heure. Cela permettra ainsi à votre organisme et à votre esprit de s’habituer à celui-ci un peu avant qu’il ne survienne et d’éviter tout stress inutile.
  • Modifiez vos heures de sommeil. Vous pouvez décaler vos heures de sommeil de quelques dizaines de minutes en fonction du changement d’heure, 2 à 3 jours avant que celui-ci survienne. Ainsi, le jour venu, le changement d’heure ne sera qu’une banalité.
  • Faites des siestes. Les siestes ou microsiestes ont des bienfaits reconnus sur notre organisme. Elles permettent une récupération du sommeil, une réduction du stress, l’amélioration de la mémoire et de la concentration. Alors usez et abusez des siestes dans les jours qui suivent le changement d’heure si vous en ressentez le besoin. Pour en savoir plus sur les bienfaits des siestes, cliquez ici.
  • Ecoutez votre organisme. Ne luttez pas contre la fatigue et allez vous coucher au moindre signe (bâillements, paupière lourdes…) de fatigue.
  • Mangez léger le soir. En effet, plus le repas sera lourd, plus la digestion sera difficile, retardant ainsi l’heure du coucher. Préférez alors les soupes ou les salades avant de vous endormir. Cette astuce est aussi valable tous les jours !

 

 

NEWSLETTER

0Commenter

Laisser un commentaire