Guide et conseils,

Doit-on faire son lit le matin ?

doit-on-faire-son-lit-le-matin

Avertissement ! Toutes les personnes adeptes du lit au carré vont avoir des sueurs froides. Ne pas faire son lit serait en effet bon pour la santé. On a démêlé le vrai du faux pour vous et on vous dit tout !

Faire son lit le matin : bonne ou mauvaise idée ?


Faire son lit le matin permet d’avoir une chambre accueillante et bien rangée. Mais d’après une étude, cette pratique ne serait pas aussi anodine qu’elle n’y parait.

En effet, d’après une étude menée par Stephen Pretlove et son équipe de scientifiques, faire son lit le matin ne serait pas bon pour la santé. Et pire encore, cette pratique pourrait être responsable d’allergies, d’asthme… Mais comment est-ce possible ?

Nous passons près d’un tiers de notre vie dans notre lit et celui-ci peut être le foyer de vie d’un autre habitant : les acariens ! En effet, 1.5 millions d’acariens peuvent se loger dans nos draps et toutes les conditions sont réunis à leur développement lorsque l’on fait notre lit. Ces petites bêtes pourraient être à l’origine d’asthme, d’eczéma, de rhumes des foins ou d’allergies respiratoires.

Explications : nos draps et autres linges de lit contiennent de l’humidité et de la chaleur généré par notre corps durant le sommeil. Cette humidité, associée à une aération faible, est un lieu parfait pour tous les acariens qui peuvent alors se développer et vivre très longtemps.

Faire notre lit après s’être levé permet donc aux acariens de se multiplier !!

Les solutions


Si la simple idée d’être entouré d’acariens vous traumatise, pas de panique, il existe des solutions !

Tout d’abord, ouvrez vos draps en grand et aérez tous les matins pendant au moins 15 minutes afin que le lit se vide de son humidité et de sa chaleur. Cette exposition à l’air permettra de les éliminer.

Des produits d’entretien spéciaux existent et sont aussi efficaces pour éradiquer ces petits bêtes, invisibles à l’œil nu.

Enfin, du linge de lit anti-acariens permettra de prévenir leur apparition. 

 

NEWSLETTER

0Commenter

Laisser un commentaire