Bien-être,

Ronflement & Sommeil

ronflement-et-sommeil

Saviez-vous qu’un ronflement pouvait dépasser les 90 décibels ? C’est l’équivalent du bruit d’un moteur de voiture… Le ronflement peut devenir un véritable cauchemar pour les couples ! Ce sont les hommes qui sont le plus touchés avec environ 60% de ronfleurs. Les femmes représentent quant à elle 40% des ronfleurs mais cet écart tend à se réduire avec l’âge. Ronfleur ou non, cet article est fait pour vous !

Qu’est-ce que le ronflement ?


Le ronflement est le résultat d’une vibration de la luette et du voile du palais lors du passage de l’air dans le pharynx. Lorsque l’air inspirée accélère dans des voies aériennes rétrécies ou que les parois manquent de tonus, un bruit respiratoire est émis, c’est le ronflement.

Plusieurs facteurs peuvent aussi entraîner le ronflement :

  • Des amygdales volumineuses
  • Un excès de graisse au niveau du cou
  • Une cloison nasale déviée, une obstruction nasale due à un rhume ou des maladies chroniques
  • Le surpoids
  • L’âge
  • Le tabac
  • La consommation d’alcool
  • La prise de certains médicaments
  • Dormir sur le dos

Les hommes sont les plus touchés avec environ 60% de ronfleurs après 50 ans. Cependant, après la ménopause (60 ans), les femmes sont elles aussi victimes de ronflement, et presque autant que les hommes.

Dans certains cas, la femme enceinte peut ronfler à cause de sa prise poids et de l’obligation qu’elle a de dormir sur le dos. Les enfants peuvent eux aussi être sujets aux ronflements.

Celui-ci est le plus souvent banal mais il peut aussi se traduire par une maladie, l’apnée du sommeil. Ce syndrome toucherait environ 5% de la population et cause des arrêtes respiratoires ; dangereux pour la santé. Plus d’informations sont disponibles dans notre article « le syndrome d’apnées du sommeil ».

Les solutions


Plusieurs traitements, plus ou moins contraignants peuvent fournir une solution durable contre les ronflements.

Pour les ronflements occasionnels, liés aux rhumes ou autres maladies chroniques, des décongestionnants sous forme de médicament ou d’eau de mer sont efficaces.

Pour les ronflements fréquents, la port d’une prothèse dentaire peut être la solution. Il s’agit d’une prothèse moulée par le dentiste et qui a pour but d’agrandir l’ouverture des voies respiratoires.

Le port d’un appareil de ventilation par pression positive est quant à lui destiné aux personnes atteintes d’apnées du sommeil. Il s’agit d’un masque nasal relié à une pompe qui force l’entrée de l’air empêchant alors les tissus de s’affaisser. Le traitement est contraignant mais les résultats sont spectaculaires !

La chirurgie peut elle aussi fournir des résultats plus que satisfaisants. La première consiste à retirer une partie du voile du palais ou de la luette afin d’élargir les voies respiratoires. La seconde est réalisée au laser et demande plusieurs séances ; elle serait néanmoins plus douloureuse.

Il existe également beaucoup de médicament vendu en pharmacie, plus ou moins efficace selon l’intensité des ronflements.

Enfin, des remèdes naturels ont aussi fait leurs preuves :

  • Dormir sur le coté
  • L’arrêt de l’alcool, la cigarette et la caféine
  • Les huiles essentielles comme le Menthol peuvent naturellement ouvrir les voies respiratoires, le thym et l’eucalyptus ont également des propriétés anti-ronflement

Le ronflement reste fréquent et souvent banal, mais il peut parfois être révélateur d’une maladie beaucoup plus grave : l’apnée du sommeil. Il est donc essentiel d’analyser votre ronflement ou celui de votre conjoint afin de le traiter efficacement et de pouvoir retrouver un sommeil silencieux.

NEWSLETTER

0Commenter

Laisser un commentaire